dimanche 26 juin 2016

L' IMPASSE …

Comme le dit un lecteur critique de notre blog, nous "rabâchons" ! Peut-être, mais que faire d'autre que de rappeler des évidences, devant tant d'autisme de la part des décideurs ?

Pour compléter notre dernier article, faisons le point.

Un prolongement du T1 irréalisable

 

Le prolongement du tramway T1 vers Val-de-Fontenay est d'évidence infaisable dans des conditions acceptables :

  • le tracé dissocié (montée par la rue Jean-Jaurès, descente par le boulevard Michelet) envisagé à l'origine a été abandonné ;
  • le tracé en double sens rue Jean-Jaurès se heurte à des impossibilités tant techniques que liées à la sécurité ;   
  •  la voie unique rue Jean-Jaurès avait été étudiée antérieurement, sans être retenue par les décideurs : on imagine la complexité d'une telle option, ainsi que les contraintes sur la circulation des rames de tramway (voir notre article qui précède) ;
  • le maire de Bobigny a refusé le tracé direct entre sa ville et la Plaine Ouest, via La Folie ;
  • le passage par la N3, sur les voies du Tzen 3 à venir, n'est pas envisageable ;  
  • remplacer le tram par du Tzen depuis la gare de Noisy ? Difficile d'imaginer deux terminaux à la gare de Noisy, ou bien alors il faudrait installer un double terminal côté avenue Galliéni (dans les emprises SNCF ?) avec un accès direct à la gare. De toute façon cela ne résoudrait pas un certain nombre des contraintes évoquées.

Dans tous les cas de figure ci-dessus subsiste un autre problème non résolu : celui de la rue Émile-Zola : il est hallucinant que les responsables se déclarent prêts  à démarrer le chantier alors que l'accès à cette rue n'a jamais été étudié.

Et puis n'oublions pas le très mauvais sort qui serait fait aux Murs à Pêches à Montreuil si le centre de maintenance et de remisage (SMR) devait y être installé.

On peut tergiverser pendant des années, ce projet insensé est inadapté. Il a été imaginé par des responsables politiques sans qu'ils se soient inquiétés de sa faisabilité. Un ancien maire de Noisy, Jean-Louis Mons, n'y est pas pour rien.
Il faut que quelqu'un décide enfin de siffler la fin : il est nécessaire d'arrêter un mauvais projet. Il serait absurde de vouloir continuer à tout prix parce que il a coûté en études : s'il a déjà beaucoup coûté, c'est justement parce que aucune solution raisonnable ne s'est imposée.

Quelle solution ?


Alors, nous direz-vous, il n'y a pas de solution pour désenclaver le Bas Montreuil ? Eh bien si : et on va encore nous accuser de rabâcher

Ces plans démontrent clairement l'absurdité du tracé de cette ligne de métro M15, qui  doublonne sur une dizaine de kilomètres d'abord avec le T1 depuis Bobigny-Drancy,  puis ensuite avec le RER E jusqu'au Perreux.


Il faut substituer au tracé aberrant de la ligne M15 du métro périphérique, tel qu'il est annoncé aujourd'hui,  le tracé prévu du T1 (voir sur le schéma ci-dessus le tracé en pointillé violet). Ceci permettrait en plus d'économiser le montant de plus d'un demi-milliard d'euros prévu pour le prolongement du tramway, rendu inutile puisque avantageusement remplacé par le métro.


On a beau nous répéter (rabâcher ?) que les usagers des deux lignes ne seraient pas les mêmes, que la fréquence du métro est supérieure à celle du RER, que de telles situations existent à Paris ......, ce n'est pas bien convaincant.

Ce qui ressort de tout cela. c'est l'incohérence, l'incompétence, le copinage et en final la gabegie et toujours plus d'impôts pour une insatisfaction (justifiée) en matière de transports toujours plus grande.  









20 commentaires:

  1. rabachage et rabachage...oulala, on est proche du trouble obsessionnel compulsif...

    A l'approche de la décision de la région, je comprends votre inquiétude car Valérie Pécresse n'aura d'autre possibilité que de réspecter les différentes décisions, puisqu'elles ont été prises dans le respect des règles. A défaut, elle se mettrait elle en défaut... et pour une "républicaine" ca passerait mal... A mon avis, elle va augmenter l'ardoise, comme elle le fait pour le pass Navigo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LA solution est bien du coté jean jaures... et n'en déplaise aux habitant du boulevard michelet qui verront bien un double sens de circulation... avec passage du 105... La rue jean jaures ne peut être le lieu de concentration de tous les passages

      Supprimer
    2. Je vous laisse à votre "diagnostic" qui semble bien être effectué par le grand professionnel que vous semblez être … Mais passons … !

      Quant au "respect des règles" que vous évoquez, ce serait risible si la situation était moins grave. Juste un exemple : une enquête publique qui conclut que les habitants sont favorables au projet, alors même que neuf sur dix des (très nombreux) avis déposés montrent leur opposition au projet !

      Supprimer
    3. Les projets stupides dont les règles ont été respectées sont légion : par exemple Notre Dame des Landes.
      Valérie peut parfaitement stopper le projet si elle estime e projet stupide : votre argumentation est stupide.
      Il y a de nombreux projets dont toutes les règles ont été respectées et qui n'ont jamais abouti.

      Supprimer
  2. 9 sur 10? vous tirez ces chiffres de quelle enquête?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du relevé exhaustif de l'enquête publique de juin-juillet 2013 (plus de 700 avis sur Noisy)
      Seuls 5% des avis étaient favorables au projet (et encore, souvent avec des réserves)

      Supprimer
    2. 700 avis? c'est une blague... sur 40 000 habitants... vous appelez ca de l'exhaustivité? vous n'êtes pas sérieux?! en gros seuls les opposants sont allés donner leur avis...

      Supprimer
    3. Pour info au "blagueur anonyme" qui semble ne pas bien connaître la réalité des enquêtes publiques et se hasarde un peu dans ses affirmations péremptoires : effectivement , plus de 700 citoyens qui se sont déplacés, ont fait la queue pour rédiger leur point de vue opposé au projet de tramway, et ce en pleine période de congés, c'est un chiffre considérable car très rarement approché dans une enquête publique.

      Pour la culture générale du même "blagueur anonyme" : le nombre de personnes ayant déposé leur avis à Fontenay a atteint royalement le nombre de ... six !

      Quant à la pétition en ligne lancée par ceux qui prétendaient soutenir le projet sur Internet (il suffisait de cliquer, et chacun pouvait le faire autant de fois que nécessaire ...), elle a à peine dépassé la centaine de signatures en un an ! Une autre pétition allant dans le même sens a recueilli ... une seule signature.

      Supprimer
  3. 700 avis dans une enquête publique c'est énorme. Le partisans du projet se sont déplacés mais ils ne sont pas nombreux ! De plus leurs réserves étaient telles que cela représentait quasiment des motifs de rejet du projet.
    Le rapport des commissaires enquêteur est extrêmement partisan. Que fallait-il attendre d'autre avec un président de la commission engagé politiquement dans le principal parti qui soutient le projet. Et vous parlez de démocratie !!!
    On croit rêver.

    un Noiséen en colère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 700 sur 40 000 c'est une blaguounette loin d'être exhaustive monsieur, n'en déplaise à ceux qui s'appuient dessus pour faire valoir le NON

      Supprimer
    2. sauf que les commissaires enquêteurs dans leur rapports reprènent l'idée stupide des Verts de piétonniser la rue Jean Jaurès en s'appuyant sur quelques malheureux avis alors que la majorité des avis s'oppose au passage dans cette rue ce qui démontre que ce qui est de la "blagounette" c'est l'enquête publique simulacre de démocratie.

      Paul R.

      Supprimer
  4. Au "blagouneur" qui manque vraiment du sérieux nécessaire : sur plus de 700 avis (ce qui est un chiffre extrêmement élevé pour ce type d'enquête), on relèvera qu'environ 30 personnes soutiennent le projet (dont la grande majorité avec beaucoup de réserves, quasiment aucun de ces avis ne soutenant le projet tel que présenté).

    30, avec un "oui" très réservé : c'est sûr, c'est très parlant pour une ville de 40 000 habitants ...

    RépondreSupprimer
  5. 700 sur 40 000.... une blagounette qui manque de sérieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous devenez lourdingue !!!

      Supprimer
  6. Je dirais même plus : plus que lourdingue, le "blagouneur" !!!

    RépondreSupprimer
  7. 700-40 000.... ca représente combien en pourcentage?
    1,75%
    c'est vrai c'est représentatif (humour)

    RépondreSupprimer
  8. 1,75%! des 40 000 noiséens recensés... qui sont contre... voilà les chiffres... pas de quoi en faire .... un BLOG !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas seulement lourdingue, mais pathétique et un peu obsédé, le "blagouneur " ...

      En plus il ne cesse de radoter par rapport à son idée fixe. Très représentatif de ceux qui refusent de regarder la réalité !

      Supprimer
    2. j'aurai pas dit mieux pour vous-même... c'est bien souvent celui qui dit qui y est !

      Supprimer
    3. les commentaires du blagouneur deviennent d'un infantilisme; Il ne se rend pas compte de son ridicule ?

      Pierre

      Supprimer