dimanche 26 mars 2017

ÇA FAIT VRAIMENT ENVIE … ! (bis)

L'article du "Parisien" paru ce samedi (voir ci-dessous) évoque une certaine exaspération de la population occasionnée par les travaux inhérents au prolongement du métro M11 par la place Carnot, à la limite de Romainville et de Noisy-le-Sec, ainsi que par leur durée prévue. Ce prolongement attendu depuis des décennies par nos concitoyens est une nécessité reconnue par tous, mais la façon dont il est conduit occasionne, comme on le voit, de très nombreux désagréments pour les riverains ainsi que pour tous ceux qui essaient de transiter par cette place (cf la file d'attente des véhicules bloqués, et notamment des bus en provenance de Noisy et de Bobigny), et ce … pour encore un minimum annoncé de cinq ou six ans !

On avait déjà pu regretter autour de cette place la destruction de plusieurs boutiques (dont une boulangerie très appréciée) et l'arasement parfaitement inutile de la végétation (dont des arbres remarquables, tel le très rare ginkgo, seul type de végétal ayant survécu ... à Hiroshima). D'autres solutions les sauvegardant étaient réalisables, mais n'ont - comme c'est malheureusement l'habitude prise par nos "chers décideurs" - donné lieu en aucun cas à une quelconque concertation avec la population concernée. Il est vrai que l'abattage était également prévu dans le cadre du projet de prolongement du tramway T1 — sans doute une volonté d'anticiper ! ...


Et n'oublions pas que nos amis Romainvillois s'opposent en ce moment à l'implantation d'un "immeuble monstre" à la place de leur marché. Cela fait beaucoup pour la ville et ses habitants !

Imaginons maintenant un instant ce qui se passerait si le projet absurde et destructeur de prolongement du tramway T1 était mis en place au travers de la rue Jean-Jaurès à Noisy-le-Sec … Non seulement évidemment il n'y aurait déjà plus de passage de l'autobus 105 pendant de nombreuses années (de toute façon ce bus serait supprimé à l'échéance), mais les habitants de notre ville, et en particulier les riverains et les commerçants, ne pourraient que constater la mort programmée du cœur de Noisy. Et ne parlons pas de l'abattage prévu de plus de 200 arbres sur notre commune …



6 commentaires:

  1. changer sans rien changer, c'est impossible. Il y aura toujours des personnes qui râleront. Les mêmes qui se plaignent que rien ne bougent. "Faites des travaux, mais sans poussières ni bruit, et si possible le Lundi, quand je suis au travail". Pas de doute on est bien en France.

    RépondreSupprimer
  2. Au nom du collectif interassociatif [ASVR + PER + Romainville sur Argile + Romainville Sud + les citoyens tout simplement...], nous remercions Tramnon pour la circulation de ces informations.

    En effet, le processus de Métropolisation du Grand Paris a de nombreuses conséquences sur la perte des qualités de vie, [disparition des espaces verts, concentration des habitats densifiés, agressions immobilières], dans tout le T8 - Est Ensemble.
    D'ailleurs la densification va continuer,le 24 mars à Est Ensemble a été signé le Programme Local de l'Habitat annonçant 2800 logements neufs par an.
    Ces 2800 logements s'ajoutent-ils aux 2800 logements par an déjà signés en 2014 dans le Contrat de Développement Territorial ?

    RépondreSupprimer
  3. franchement moi, ça me fait envie les travaux sur Noisy... ca marquera un tournant

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui un tournant de quoi ??

    RépondreSupprimer
  5. Roulez à vélo les amis. Habitant Noisy je passe tous les jours par là (pour me rendre dans la banlieue opposée !) et ces travaux, je m'en contrefiche, ça rajoute même un côté ludique au trajet. D'accord, je n'ai pas 80 ans, et je plains sincèrement les personnes âgées qui sont victimes de ces désagréments, mais j'ai quand même dépassé le demi-siècle, donc beaucoup pourraient s'adapter comme je le fais. Personnellement, le métro place Carnot, je ne l'attends pas plus que ça car je ne prends jamais le métro (et je n'ai pas non plus de voiture !), mais je pense quand même que ce sera un progrès. Alors un peu de patience !

    RépondreSupprimer
  6. Pffff pitoyable!!! Les clubs des cheveux blancs opposé a tout et rien juste pour le plaisir de remplir leurs vies fades et sans attrait. Les villes d'Est ensemble ont besoin de ces travaux. C'est un mal necessaire, nous faisons des enfants et c'est normal de vouloir des logements pour qu'ils puissent se loger dignement.

    RépondreSupprimer