dimanche 24 septembre 2017

INQUIETANT !


Les deux articles récents du Parisien ci-après sont d'une part très inquiétants, mais d'autre part donnent raison aux arguments que nous développons depuis de longues années.

Le premier article fait en somme le point d'avancement du prolongement vers l'Est du T 1.
Après lecture nous n'en savons pas plus mis à part deux élément essentiels. 

Tout d'abord, il y a bien un problème de financement puisque Patrice Bessac "se questionne sur le flou autour du financement".

Ensuite, le retard dans le rendu des conclusions de l'étude sur la faisabilité de l'insertion du tramway dans Noisy confirme bien qu'il y a de grosses difficultés.





Le second article concerne les nouvelles lignes de métro du Grand Paris Express. 
Il dénonce l'explosion (+ 25%) du coût de ces nouvelles lignes, alors que les chantiers démarrent à peine.
Comment un spécialiste explique ce surcoût :













Il est évidemment probable que le même phénomène se produira si par malheur le prolongement du T1 démarrait compte tenu de la complexité du chantier. Le coût annoncé aujourd'hui de plus de 60 millions du km atteindrait alors quel nouveau sommet ? Un autre scandale en perspective ...

Dénonçons une fois encore la stupidité de ce projet de métro pour ce qui concerne notre secteur, puisque que la ligne 15 Est entre Champigny et St-Denis-Pleyel doublonnerait le RER E pendant 6 km et le T1 sur 4  km.

Notre proposition de substituer le tracé du T1 à celui choisi aujourd'hui pour la ligne 15 Est ferait économiser environ 500 millions d'euros pour une plus grande efficacité en matière de transport.

Évidemment pour nos responsables politiques, qu'est-ce que 500 millions ! Les contribuables seront une nouvelle fois mis à contribution.






Dans ce contexte le premier ministre, Edouard Philippe, a lancé mardi les Assises nationales de la mobilité, préalables à la future loi qui tracera les contours des transports en France pour les cinq à dix prochaines années.



Cette nouvelle orientation, le premier ministre l’a résumée  : « Nous avons collectivement beaucoup trop promis. » Le résultat de ce trop-plein, c’est qu’il manque 10 milliards d’euros pour boucler le financement de ce qui a été programmé, 7 milliards pour les projets nouveaux, 3 milliards pour la rénovation. Conclusion, il va falloir faire des choix, réfléchir aux priorités, dans un exercice de sincérité ayant pour ligne directrice l’importance des transports de tous les jours et la remise en état du réseau existant (route et rail).
On ne saurait être plus clair par rapport à certains projets !

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    vous allez être "surpris" mais le Tramway va bien passer rue Jean Jaures. Celà a été annoncé en commission permanente transport région ile de france il y a quelques jours.

    RépondreSupprimer
  2. c'est très curieux car aucun site que ce soit celui de Ile de France Mobilité ou bien celui de la région ne parle plus du prolongement du T1 est !!

    Roland

    RépondreSupprimer
  3. Si c'est vrai on pourra dire merci à V Pécresse et sa majorité. On saura quoi faire aux prochaines élections.

    RépondreSupprimer
  4. Confirmé sur le site de l'Adutec Montreuil

    RépondreSupprimer
  5. Noisy-le-Sec Laurent Rivoire a finalement accepté le passage du tramway T1 dans sa commune.

    Alors que le prolongement du T1 à l’ouest suit son cours, la partie est vient de connaître un heureux dénouement. Ile-de-France mobilités (ex Stif) doit en effet voter le 3 octobre 2017 une nouvelle convention de financement qui symbolise la fin du conflit entre le conseil départemental de Seine-Saint-Denis, maître d’ouvrage, et le maire de Noisy-le-Sec qui bataille depuis son élection en 2014 contre le passage de cette ligne sur l’avenue Jean-Jaurès de sa commune. Valérie Pécresse, qui en avait fait une promesse de campagne, tentait depuis son accession à la présidence de la Région de sortir le projet de l’impasse.

    RépondreSupprimer
  6. Si l'argent nécessaire était trouvé, on assisterait donc à la réalisation d'un projet irréalisable - c'est intéressant !
    Plus sérieusement, même si je ne suis pas très partisan des tramways en général (trop lents), j'espère que c'est bien la solution Jaurès double sens avec piétonnisation (sauf riverains, livraisons, services) qui sera retenue. Jamais compris qu'on s'obstine à vouloir faire ses courses en voiture rue Jean Jaurès, quand on est encerclé de zones commerciales gigantesques comme c'est notre cas.
    Il me semble évident que l'alternative doit être courses de proximité à pied/vélo, et donc avec l'aide éventuelle du tramway, ou alors courses en voiture à Rosny 2. La rue Jean Jaurès sera à mon avis plus attractive, j'irai plus volontiers y faire mes petites courses du quotidien si on n'y croise plus de voitures (et je précise que je ne suis ni un idéologue écolo ni un ayatollah anti-voitures).

    RépondreSupprimer